PenderFund

Fonds d’Obligations de Sociétés Pender

Le Fonds d’Obligations de Sociétés Pender est un fonds de revenu qui est géré de façon conservatrice, pour préserver le capital, et de façon opportuniste, pour générer des rendements. Le Fonds se concentre sur certaines des caractéristiques clés du crédit — couverture, rang et duration. Le Fonds fait appel à une analyse fondamentale ascendante et a pour objectif d’utiliser sa petite taille et son agilité pour tirer profit d’occasions dont les fonds de grande taille et les fonds indiciels ne peuvent pas profiter. Cet avantage pourrait offrir aux investisseurs un rendement en espèces intéressant, tout en leur permettant de conserver des positions dans des titres dont les valorisations sont intéressantes et dans des titres qui leur fournissent une marge de sécurité.

  • Mensuellement
    Fonds d'Obligations de Sociétés Pender - Profil du fonds - CAD
    Fonds d'Obligations de Sociétés Pender - Profil du fonds - USD

    Annuel (POS)
    Fonds d'Obligations de Sociétés Pender (Catégorie A)
    Fonds d'obligations de sociétés Pender (Catégorie A) - $ US
    Fonds d'Obligations de Sociétés Pender (Catégorie D)
    Fonds d'Obligations de Sociétés Pender (Catégorie F)
    Fonds d'Obligations de Sociétés Pender (Catégorie F) - $ US
    Fonds d'Obligations de Sociétés Pender (Catégorie H)
    Fonds d'Obligations de Sociétés Pender (Catégorie I)

  • Geoff CastleGestionnaire de Portefeuille

    • Geoff Castle Geoff-castle

      M. Castle est gestionnaire de portefeuille du Fonds d’obligations de sociétés Pender. Il a entamé sa carrière en placement en 2000 et possède de l‘expérience dans le domaine des fonds communs de placement ouverts au public et dans celui des fonds de placement exclusifs pour particuliers très fortunés. En outre, M. Castle compte plus de cinq ans d’expérience dans le domaine du crédit commercial et de la gestion générale d’entreprise.

      À titre de gestionnaire de titres à revenu fixe, il s’est concentré sur l’optimisation des occasions de rendement là où existent d’importantes marges de sécurité. Il a, notamment, dégagé des rendements solides pour les clients dans l’environnement actuel marqué par de faibles taux en mettant l’accent sur les situations «hors norme» où se trouvaient des occasions de rendement et de plus-value du capital, et ce, malgré un solide montant de garantie et des données fondamentales de crédit attrayantes.

      Lire la suite

      Étant donné l’environnement actuel marqué par de faibles taux, la philosophie de M. Castle consiste à contrôler le risque grâce à l’examen attentif de la duration du crédit et de la couverture des charges fixes, et grâce à la juste valorisation sur la base de la liquidation de chaque catégorie de titre. Au-delà de ce cadre analytique, il puise dans sa forte expérience de l’industrie acquise à titre de consultant en gestion et dans celle acquise par sa participation à des conseils d’administration et à des conseils consultatifs.

      Il est titulaire d’un baccalauréat ès arts de l’Université de la Colombie-Britannique (1989) et d’une maîtrise en administration des affaires de la Richard Ivey School of Business à l’Université Western Ontario (1996). En 1996, il a rejoint la société Bain & Company, une des grandes entreprises mondiales de services-conseils stratégiques, où il a passé quatre années à conseiller des clients sur les enjeux ayant trait aux fusions et acquisitions, à l’analyse stratégique des coûts et à l’optimisation des dépenses en capital. Les clients de Bain comprennent des entreprises figurant dans le classement Fortune des 500 premières entreprises du monde du secteur des biens de consommation durables, de celui de la vente au détail et de celui des transports. Recruté par AIC Limited en 2000, il a passé près de sept ans comme analyste principal et gestionnaire de portefeuille pour divers portefeuilles de fonds communs de placement, et a participé à des situations impliquant des transitions de gestionnaire de portefeuille. En 2003, il devient cogestionnaire de trois portefeuilles de placement internationaux, y compris du Fonds équilibré mondial AIC dont la taille a plus que quintuplé pendant son mandat et qui, en 2004, était le Fonds ayant dégagé le meilleur rendement parmi les 400 fonds de sa catégorie au Canada.

      À son retour à Vancouver, M. Castle a travaillé chez Powerex Corp. où il s’est concentré sur l’évaluation de la solvabilité de contreparties de l’industrie énergétique nord-américaine et où il a participé à l’examen des dispositions relatives au crédit d’importants accords-cadre à long terme liés au négoce sur mesure de l’énergie. Par la suite, il a travaillé pendant quatre ans auprès d’un bureau de gestion de patrimoine d’un individu très fortuné de Vancouver pour lequel il gérait les placements à revenu fixe et les placements en actions.

      Il est membre du CFA Institute et a agi, en 2013 et en 2014, à titre de mentor pour l’équipe de l’Université de la Colombie-Britannique lors de sa participation au concours du CFA Institute voué à la recherche en placement. Ces équipes ont toutes deux figuré parmi les 16 meilleures équipes en Amérique du Nord.

    • Le Fonds d’obligations de sociétés Pender – Le Commentaire Mensuel du Gestionnaire – août 2017

      Le rendement du Fonds d’obligations de sociétés Pender était neutre au mois d’août, ce dernier n’enregistrant ni perte ni gain important sur le plan de la valeur de l’actif net. Le revenu du coupon provenant de nos placements a été contrebalancé par la baisse du prix de certaines obligations. Néanmoins, ce dernier mois a été une période importante pour le Fonds sur le plan de la gestion puisque nous avons ajouté plusieurs nouvelles positions qui, selon nous, entraîneront des gains à l’avenir. Le crédit n’a pas eu la vie facile au mois d’août. Les écarts de l’indice Bank of America Merrill Lynch High Yield Index se sont élargis durant le mois, partant d’environ 361 points de base et atteignant 385 points de base, et nous avons constaté plusieurs légères baisses au sein du portefeuille, celles-ci correspondant aux tendances du marché dans son ensemble. Notons la faiblesse de Vitamin Shopper et de Portfolio Recovery Associates (PRA Group), dont le prix des actions et des billets convertibles connexes a chuté suite à la publication de résultats trimestriels plus faibles que prévu. Ce mois difficile a tout de même présenté quelques lueurs d’espoir, comme Gain Capital dont les billets convertibles assortis d’une échéance de 2018 ont ... Continue Reading
Les fonds communs de placement peuvent comporter des commissions de vente, des commissions de suivi, des frais de gestion et des dépenses. Veuillez lire le prospectus simplifié avant d’investir. Les taux de rendement indiqués correspondent à des taux de rendement composés annuels globaux historiques qui tiennent compte des variations de la valeur liquidative et qui sont présentés nets des frais de gestion et d’administration. Ils excluent les frais de souscription, les frais de rachat et les frais facultatifs, de même que tout impôt à payer par tout porteur de titres, lesquels montants viendraient réduire ces rendements Les fonds communs ne sont pas garantis, leur valeur change fréquemment et leur rendement antérieur ne se répète pas forcément.