PenderFund

Fonds d’Opportunités à Petites Capitalisations Pender

Ce Fonds est fermé aux nouveaux placements. Géré par M. David Barr, le Fonds de valeur Pender, partage plusieurs des mêmes caractéristiques que ce Fonds et il est possible d’en acheter des parts.

Le Fonds d’opportunités à petites capitalisations Pender est un portefeuille concentré qui cherche à tirer profit des occasions. Le Fonds met l’accent sur les sociétés sous-évaluées à petite capitalisation et sur les entreprises à microcapitalisation situées au Canada. Le gestionnaire se concentre sur les entreprises dont les paramètres économiques sous-jacents sont solides et il recherche souvent des situations particulières. Il est reconnu pour son solide passé d’identification de catalyseurs, soit des moments au cours desquels il a acheté des entreprises de premier ordre. Ces entreprises sont achetées à un escompte par rapport à notre estimation de leur valeur intrinsèque après que soit effectuée une analyse fondamentale approfondie.

  • David BarrGestionnaire de Portefeuille

    • David Barr

      M. Barr est président-directeur général de Pender. Il est également gestionnaire de portefeuille de plusieurs Fonds Pender.

      En novembre 2015, le Fonds d’opportunités à petites capitalisations Pender, géré par M. Barr, a remporté le prix Lipper Canada de 2015 pour le meilleur fonds d’actions canadiennes à faible et à moyenne capitalisation sur trois et cinq ans. En novembre 2016, le Fonds a de nouveau remporté un prix Lipper Canada, cette fois-ci pour le meilleur fonds ciblé d’actions canadiennes à faible et à moyenne capitalisation sur trois et cinq ans. Le prix Lipper récompense les fonds qui ont obtenu de façon constante de solides rendements corrigés du risque comparativement à leurs pairs.

      M. Barr s’est lancé dans le monde des placements en 2000. Il a tout d’abord travaillé dans le domaine des capitaux privés, ce qui lui donne une perspective unique en matière de placement de capitaux. Fin 2007, il devient associé chez Gestion de capital Pender ltée et est nommé chef des placements avec pour objectif de lancer les activités de Pender dans le domaine des fonds communs de placement. À l’annonce de la retraite de M. Kelly Edmison en avril 2016, M. Barr est nommé président-directeur général de Pender.

      Continuer la lecture →

    • Commentaire du Gestionnaire – 2e Trimestre de 2017 — David Barr

      Nous pouvons maintenant dire que la saison estivale est déjà bien entamée et il s’agit selon nous du moment idéal pour approfondir nos compétences en matière du placement en prenant un peu de recul pour étudier la situation dans son ensemble. Maintenant que nous en sommes à la mi-année, il nous est possible de voir si les tendances dont nous avons parlé récemment ont évolué comme prévu ou si elles ont poursuivi leur petit bonhomme de chemin. Nous pensons qu’il serait utile de revoir nos deux derniers commentaires du gestionnaire de manière à fournir une mise à jour sur la situation actuelle. Tout d’abord, nous avions parlé du fait que le marché des fusions et acquisitions s’était renforcé vu que, selon nos constatations, acheteurs et vendeurs étaient tous deux capables et désireux. Un petit nombre des entreprises de nos portefeuilles avaient, à l’époque, fait l’annonce d’offres publiques d’acquisition, mais nous avons ensuite bénéficié de l’embarras du choix. En effet, Panera, Whole Foods, Sandvine et EnerNOC ont toutes fait l’objet d’offres publiques d’acquisition au cours du trimestre, et nous en avons bien profité. Notre point de vue à l’égard du cycle des fusions et acquisitions n’a pas changé. Ce marché demeure effervescent ... Continue Reading
Les fonds communs de placement peuvent comporter des commissions de vente, des commissions de suivi, des frais de gestion et des dépenses. Veuillez lire le prospectus simplifié avant d’investir. Les taux de rendement indiqués correspondent à des taux de rendement composés annuels globaux historiques qui tiennent compte des variations de la valeur liquidative et qui sont présentés nets des frais de gestion et d’administration. Ils excluent les frais de souscription, les frais de rachat et les frais facultatifs, de même que tout impôt à payer par tout porteur de titres, lesquels montants viendraient réduire ces rendements Les fonds communs ne sont pas garantis, leur valeur change fréquemment et leur rendement antérieur ne se répète pas forcément.