Marchés émergents – T2 2022

Il s’agit ici du premier commentaire trimestriel du Fonds d’impact de marchés émergents Pender, lequel a été lancé en avril de cette année.

Télécharger le pdf

Le deuxième trimestre a été la scène de pertes boursières massives, les investisseurs anticipant une croissance mondiale plus faible au cours des trimestres à venir sachant que les banques centrales des pays développés en sont à augmenter les taux d’intérêt pour contenir l’inflation. La dynamique est pourtant bien différente dans plusieurs marchés de pays émergents, où l’inflation est encore gérable. Les banques centrales avaient procédé au resserrement de leurs politiques plus tôt et, dans certaines économies, ont déjà commencé à les assouplir.

Le mouvement haussier des taux d’intérêt aux États-Unis et la réduction des mesures d’assouplissement quantitatif, récemment annoncée, sont tous deux nécessaires pour mieux contrôler les liquidités qui circulent dans l’économie. Les effets psychologiques de la volatilité boursière et de la hausse des taux d’intérêt commencent déjà à se faire sentir sur la demande, qui ralentit tranquillement. On constate par la même occasion une réponse qui commence à se profiler du côté de l’offre visant l’augmentation de la production pour répondre à la demande. Bien que nous nous attendions à ce que l’inflation atteigne des niveaux plus hauts que ceux prévus à court terme, il nous semble que les investisseurs ne se laisseront pas emporter par des craintes exagérées à cet égard. Comme l’inflation devrait toucher un sommet à court terme et que les marchés tiennent déjà compte d’une croissance économique plus modeste, nous estimons que le tableau macroéconomique mondial devrait se redresser. Ce constat est particulièrement vrai pour les économies émergentes.

La conjoncture boursière fait souffler un vent d’incertitude sur les perspectives à court terme, et dans son sillage, une volatilité exacerbée. Il s’agit d’un moment opportun pour le Fonds d’investir et de tirer parti de nombreuses occasions d’achat, triées sur le volet à partir d’un bassin d’entreprises solides issues des marchés émergents, et ce, à bon prix. Notre processus de recherche axée sur les données fondamentales a pour objectif de repérer les entreprises qui sont assorties de modèles d’affaires qui ont et continueront d’afficher une rentabilité économique viable au fil du temps et qui seront en mesure d’enregistrer une composition à long terme. Notre horizon de placement se situe généralement entre 3 et 5 ans. À l’heure actuelle, nous nous réjouissons des occasions que nous dénichons, car nous estimons qu’elles s’avèreront productrices de richesse à long terme.

À la fin juin, le Fonds dénombrait 21 avoirs en portefeuille émanant de diverses régions émergentes et relevant de secteurs comme les services de communication, les services financiers diversifiés, les technologies de l’information, les biens de consommation de discrétionnaire et les biens de consommation de base. Les participations dans ces secteurs représentent plus de 50 % du portefeuille du Fonds. Du point de vue géographique, les principales pondérations relèvent de la Chine, de l’Indonésie et de l’Inde, lesquelles accaparent environ 40 % du portefeuille. Il importe cependant de noter que notre stratégie de placement n’a pas pour objectif d’atteindre des cibles précises sur le plan sectoriel ou géographique. Les pondérations sont plutôt le résultat direct de notre processus ascendant de sélection des titres. À l’issue de cette démarche, le portefeuille est davantage concentré dans ce que nous estimons être les meilleures occasions des divers secteurs et différentes régions. Selon nous, il s’agit d’une façon de faire plus sensée considérant le vaste univers d’occasions de placement que représentent les marchés émergents.

Le positionnement du Fonds dépend également des résultats de nos recherches fondamentales qui, malgré l’incertitude qui mine les tendances macroéconomiques à l’échelle mondiale, mettent au jour un large bassin d’occasions dans ces marchés profonds et étendus. Nous avons ainsi la possibilité d’ajouter de la valeur par l’entremise d’une sélection judicieuse des titres.

À cet égard, prenons l’exemple de PT Sarana Menara Nusantara, Tbk. (IDX : TOWR). L’entreprise détient et exploite des tours de télécommunication pour les exploitants du sans-fil en Indonésie. La société loue de l’espace dans ses tours multilocataires dédiées aux exploitants du sans-fil, au moyen de baux à long terme. En plus de posséder un revenu prévisible de ses locataires actuels, l’entreprise se prévaut également d’un potentiel de croissance grâce au revenu additionnel gagné par la colocation ou une utilisation plus intense des actifs en place émanant d’autres baux dans la même tour. Ainsi, la société a profité de la demande croissante pour les données sans-fil, qui requièrent plus de tours et de connexions à fibres optiques.

Sarana Menara Nusantara exhibe plusieurs attributs positifs : taux de rendement élevé et soutenu du capital investi, revenus à long terme issus d’une clientèle fidèle, marges et levier d’exploitation élevés, ainsi que de nombreuses possibilités de croissance. Pour ces raisons, nous considérons l’entreprise comme étant un placement attrayant; elle représente par ailleurs un des principaux titres en portefeuille.

Clicks Group Limited (JSE : CLS) se veut également un autre bon exemple de société acquise au cours du deuxième trimestre. Ce détaillant sud-africain gère un réseau d’environ 840 magasins axés sur les produits pharmaceutiques, de santé et de beauté dans ce pays. Au cours des cinq dernières années, par l’entremise d’une croissance issue de ses magasins en place et d’ouvertures de nouveaux sites, l’entreprise a réussi à faire croître ses revenus à un taux environnant 10 %. Grâce à cette position envieuse, elle a été en mesure d’offrir des rendements supérieurs et constants, se révélant une réelle force productrice de valeur pour ses actionnaires. Elle représente à merveille la définition de société « créatrice de rendements composés » et, selon nous, continuera à s’en porter garante encore pendant plusieurs années.

Tandis que nous tournons notre regard vers le deuxième semestre de l’année et sur le vaste territoire que nous fouillons, nous constatons déjà la mise en œuvre de décisions importantes et stratégiques effectuées par les entreprises bien gérées dans ces économies. Pendant que les tendances macroéconomiques attirent l’attention des investisseurs, nous continuons de cibler les éléments catalyseurs propres aux entreprises particulières qui offriront une valeur à long terme pour les actionnaires. Nous sommes des investisseurs ascendants, invétérés et éprouvés, et nos décennies d’expérience à travers les divers cycles boursiers nous permettent de garder le cap sur les facteurs qui importent le plus. Les occasions que nous repérons aujourd’hui rehaussent notre niveau de confiance : le contexte actuel difficile s’estompera et les entreprises de qualité que nous visons s’en sortiront d’autant plus fortes.

Nous avons bien hâte de vous tenir au courant de nos activités au cours des mois qui viennent.

Patricia Perez-Coutts, CFA et Aman Budhwar, CFA
20 juillet 2022

Fonds Sélect Pender

En cliquant sur «J’accepte» ci-dessous, vous reconnaissez que les titres de ce Fonds sont offerts exclusivement dans le cadre d’un placement privé aux investisseurs qui se qualifient à titre d’«investisseurs qualifiés» ou qui sont autrement admissibles à faire l’achat de titres conformément aux dispenses des exigences de prospectus et d'inscription des lois sur les valeurs mobilières applicables, et vous acceptez de ne pas transmettre, de ne pas reproduire et de ne pas mettre à la disposition ces informations à une personne autre que vos conseillers professionnels.