Le placement style « marée descendante »
mai 1, 2019

Le placement style « marée descendante »

Rédigé par Investment Team

Dans des circonstances exceptionnelles lorsque les marchés sont sous pression, les belles occasions se multiplient. Et pourtant, du point de vue psychologique, on n’a pas vraiment l’impression qu’il s’agit d’occasions.

En effet, pendant les périodes où « la marée est descendante », comme pendant la crise financière de 2008-2009, les cours boursiers sont influencés par les actions et les émotions des investisseurs, celles-ci étant basées sur les dernières manchettes plutôt que sur une rigueur analytique disciplinée. C’est dans de telles circonstances que de nombreuses entreprises qui sont à la fois bien suivies et bien comprises deviennent mal aimées. Soudain, le cours de certaines actions bien connues devient intéressant en raison des actions émanant des investisseurs. La vente appelle la vente et certains acteurs du marché sont contraints de se débarrasser de leurs positions, sans tenir compte des paramètres fondamentaux à long terme. C’est d’ailleurs ce que nous constatons de plus en plus actuellement avec la montée des FNB, car ils permettent plus facilement de vendre un ensemble de titres à la simple pression d’une touche.

Pendant ces périodes, il vaut mieux avoir une longueur d’avance sur le plan comportemental plutôt que sur le plan analytique, et avoir le cran d’acheter des titres même si le climat se détériore sur le marché. En effet, des occasions se présentent lorsque les perspectives à court terme sur le marché font baisser le cours des actions.

Les périodes où « la marée est descendante » nous permettent de rehausser la qualité de nos portefeuilles et de vendre nos titres les plus médiocres dont le prix demeure faible, de sorte à augmenter notre participation dans des titres d’entreprises créatrices de richesse à long terme lorsque leur prix est, lui aussi, intéressant.

Que se passe-t-il en temps normal ? Voir le placement style « aiguille dans une botte de foin ».