Medicure – Découvrir la Valeur des Avoirs « Cachés »

Rédigé par PenderFund le .

Medicure Inc (MPH), une entreprise basée à Winnipeg au Manitoba que nous détenons depuis plus de deux ans dans plusieurs de nos Fonds, est une société pharmaceutique spécialisée axée sur les solutions au problème des maladies cardiovasculaires. Medicure est notre titre en portefeuille qui s’apparente le plus à un titre du secteur des biotechnologies. Notre stratégie de placement était basée sur le fait que Medicure disposait d’un modèle d’entreprise qui n’était pas axé outre mesure sur la recherche et le développement, qu’elle n’était pas sujette à d’importants risques réglementaires et qu’il s’agissait d’une entreprise exploitée par son propriétaire qui avait d’importants intérêts en jeu. 

Medicure disposait de deux principaux atouts :

  • les droits nord-américains de distribution d’un médicament nommé Aggrastat, un anticoagulant (pour éclaircir le sang) utilisé principalement dans les salles d’urgence immédiatement après qu’un patient a subi un arrêt cardiaque;
  • un investissement dans un fabricant de médicaments génériques nommé Apicore situé en Inde.

Le 3 octobre 2017, Medicure a vendu son entière participation dans Apicore pour un montant de 105 millions $, ce qui équivaut à un rendement de son investissement de près de 100 % en moins d’un an. Tout aussi extraordinaire que puisse sembler ce rendement, nous sommes intrigués du fait que l’action a chuté de plus de 5 % depuis l’annonce. Il semble que le marché n’aime pas les taux de rendement internes de 100 %. Et c’est précisément ce genre de comportement de la part des investisseurs qui rend difficile le fait d’investir.

Plus précisément, les réactions à court terme du marché reflètent rarement la réalité, car elles sont le plus souvent liées à un changement dans les attentes. Il s’agit d’une distinction subtile, mais elle est importante, car elle explique aussi la raison pour laquelle nous sommes nombreux à trouver que le film n’est jamais aussi bon que le livre. Un livre permet à notre esprit de « vagabonder » et de créer ses propres ombres de la réalité, tandis que la réalité d’un film est figée et que rien n’est laissé à l’imagination. Medicure avait « figé » la valorisation d’un actif « caché » sans permettre à l’investisseur de créer sa propre fin parfaite.

On pourrait dire que Medicure a renoncé au potentiel de croissance de l’entreprise Apicore, mais ce qui nous rend enthousiastes est la réduction de son ratio d’endettement et les liquidités dont dispose actuellement l’entreprise. Mieux encore, un PDG qui accorde une grande importance à la création de la valeur et qui estime que tout est à vendre, au bon prix, nous fait monter au septième ciel. Nous sommes heureux de maintenir notre position et avons une confiance accrue dans un propriétaire-exploitant qui vient de faire une décision d’allocation du capital qui a dégagé un taux de rendement interne de 100 % et dans une entreprise qui dispose des liquidités nécessaires pour se protéger en cas de baisse et pour profiter judicieusement des tendances haussières. 

David Barr et Kenndal McArdle
Le 4 octobre 2017