Investir comme un athlète olympique : Première partie
Aout 6, 2021

Investir comme un athlète olympique : Première partie

Rédigé par PenderFund

Les Jeux olympiques battent leur plein et tous les regards sont rivés sur les athlètes qui offrent le meilleur de leur performance. Ici à Pender, nous avons observé les techniques, leçons et valeurs mises de l’avant pendant ces compétitions et qui pourraient aider les investisseurs à monter sur la plus haute marche du podium avec leurs stratégies de placement.

Au cours des Jeux olympiques d’été qui ont eu lieu cette année à Tokyo, l’équipe du Canada a déjà remporté deux médailles en judo. La semaine dernière, Jessica Klimkait est devenue la première femme canadienne à gravir les marches du podium dans ce sport. Plus tard, Catherine Beauchemin-Pinard a obtenu une médaille de bronze dans la catégorie des moins de 63 kg.

Le judo, le premier art martial à figurer officiellement parmi les compétitions des Jeux olympiques, n’est pas tellement différent du monde de l’investissement. Les deux exigent des participants de réagir promptement afin de se créer un avantage concurrentiel et de s’adapter aux mouvements et à la réponse de son adversaire. Voici comment les investisseurs peuvent se donner une longueur d’avance en se servant des principes clés du judo.

Maximiser l’efficacité et promouvoir les avantages mutuels
À première vue, le judo ressemble à une compétition où le combattant le plus fort remportera la bataille. Or en réalité, tout judoka peut se mesurer à un adversaire beaucoup plus fort et en sortir vainqueur s’il use de la bonne stratégie. Pour ce faire, il convient d’observer les deux principes maîtres qui guident la philosophie du judo : efficacité maximale et avantages et bien-être réciproques. Ces principes ont été inculqués par le Dr Jigoro Kano, fondateur du judo Kodokan.

En ce qui concerne l’efficacité maximale, l’objectif consiste à utiliser la force de son adversaire contre lui ou elle. Ce concept est connu sous le nom de jū yoku gō o seisu, ce qui signifie « la souplesse l’emporte sur la rigidité ». Lorsqu’une judoka met la flexibilité et le moment opportun à son service, elle peut esquiver une attaque et maîtriser son adversaire, soit en effectuant un jeté ou en déséquilibrant son adversaire pour ensuite se servir d’une technique de maîtrise pour gagner le combat.

En ce qui a trait aux avantages et au bien-être réciproques, il s’agit ici d’une extension de la vision du Dr Kano qui voulait que le judo contribue à faire de ses adeptes de meilleurs citoyens. En judo, le concept est connu sous le nom de jita-kyoei et celui-ci cherche à créer un climat d’harmonie et de coopération entre les adversaires. Lorsque le judo se déroule dans l’esprit de ce principe, le sport invite à un apprentissage et à une croissance mutuellement avantageux.

Études de cas
Parmi les plus grands gagnants sur l’échiquier économique mondial au cours des deux dernières décennies, on retrouve ceux qui ont fait leur entrée sur scène de façon stratégique, plutôt que par la force. Les cas suivants illustrent comment une stratégie de type judo a mené à la création de deux des plus grandes entreprises à la croissance la plus rapide au monde.

Tesla p/r au reste du monde
Forte de ses recettes supérieures à 30 milliards $ l’année dernière, Tesla est considérée comme le chef de file dans le domaine des véhicules électriques. Toutefois, la force n’est pas ce qui l’a mise sur la voie du succès.

Au début, le budget en recherche et développement de Tesla était plutôt petit comparativement à celui des fabricants automobiles dits traditionnels. Mais en fait Tesla n’essayait pas de faire concurrence aux forces de ces géants de la fabrication automobile, cherchant plutôt à cibler, avec grande efficacité, les domaines négligés par ses concurrents. Ainsi, l’entreprise a misé sur son réseau de suralimentation, a rodé une meilleure chaîne d’approvisionnement pour les batteries et a mis au point de nouveaux logiciels pour rehausser sa flotte de véhicules.

Pour garder la comparaison avec le judo, Tesla avait prestement jeté ses concurrents sur le dos et avant que ceux-ci n’aient eu le temps de réagir, leur avait infligé une prise d’étranglement. Les prochaines étapes pour l’entreprise sont la conduite autonome et l’intelligence artificielle, lesquelles pourraient représenter des bastilles imprenables pour Tesla.

Entre-temps, l’innovation de Tesla est motivée par sa mission qui consiste à accélérer la transition vers les énergies renouvelables. Non seulement cette mission trouve-t-elle écho chez les consommateurs, mais elle met de l’avant l’idée qu’en tant qu’entreprise, Tesla pourrait s’avérer avantageuse pour l’humanité, et pas seulement pour ses actionnaires.

Apple « jette » Nokia dans l’oubli
Au début des années 2000, Nokia était sans l’ombre d’un doute le plus grand fabricant de téléphones cellulaires. Or, déjà en 2013, Apple avait le monopole sur près de 40 % du marché américain des téléphones intelligents. Si Apple avait décidé de livrer un combat avec Nokia sur le terrain de Nokia (brevets, équipements, relations avec les opérateurs mobiles), on peut facilement imaginer qu’Apple aurait perdu. À la place, Apple a mis en place une nouvelle stratégie : utiliser ses logiciels pour mettre au point une nouvelle expérience mobile stimulante.

Avec son arsenal de logiciels, Apple a réussi à maximiser les efficacités en mettant à profit ses innovations de façon plus rapide et à meilleur prix. Il n’a fallu que quelques années avant que Nokia se retrouve sur le dos.

Lorsqu’Apple a lancé sa plateforme boutique, laquelle offrait aux consommateurs beaucoup plus de fonctions que les applications traditionnelles, la prise d’étranglement était totale. La boutique d’applis d’Apple a également créé une occasion en or pour les concepteurs qui cherchaient à rentabiliser leur travail, ce qui a encouragé la participation de ceux-ci, l’arrivée d’un plus grand nombre de consommateurs et des chiffres de ventes plus viables. Lorsque Nokia s’est enfin décidée à rattraper Apple, il était déjà trop tard.

Bien que Tesla et Apple soient considérées comme des entreprises gagnantes, ayant mis en œuvre une stratégie d’affaire à l’image du judo, la prochaine génération d’entreprises judoka s’annonce déjà, prête à ébranler les industries en place.

C’est en effet cette stratégie qui permet à Zillow de transformer le monde de l’immobilier; à Stitch Fix de repenser les vêtements au détail; et à Square de modifier le secteur bancaire. Ces entreprises ne font pas concurrence sur un pied d’égalité avec les sociétés traditionnelles au sein de leur secteur respectif. Elles jouent un jeu fondamentalement différent et ce faisant, se créent leurs propres avantages concurrentiels.

Les investisseurs doivent adopter la même approche. Le changement n’est pas simplement possible; il est certain. Plutôt que de prendre la fuite, les investisseurs doivent être prêts à gérer la prochaine menace au statu quo, en se préparant à absorber ces changements, puis en s’y adaptant.

Soyez généraliste
Le judo est un sport qui compte de nombreuses techniques qui ont été perfectionnées au cours des décennies. Cela pourrait sembler un milieu hautement spécialisé, mais pour gagner au judo, il faut avoir plusieurs cordes à son arc.

Il en va de même pour le placement. La sagesse populaire voudrait qu’un bon investisseur soit ultra spécialisé dans un marché particulier ou une région précise. Or, comme en témoignent les études de cas de Tesla et Apple, le marché est complexe et évolutif; les résultats sont imprévisibles. Pour cette raison, l’investisseur moderne gagne à la généralisation – une personne qui voit les occasions à partir de l’océan, plutôt que de l’étang.

Pender abonde pleinement en ce sens. Nous cherchons à trouver les entreprises de grand calibre qui ont établi leurs propres règles du jeu et qui se taillent un avantage concurrentiel « injuste » afin de neutraliser la concurrence. En demeurant ouverts à l’inévitable et aux perturbations sur le marché, nous sommes en mesure de repérer les prochains joueurs et perturbateurs et, plutôt que de nuire à leur ascension, nous leur mettons le vent dans les voiles.

Suivez-nous sur Twitter et LinkedIn. Vous pouvez vous abonner à nos alertes courriel afin d’obtenir d’autres renseignements sur le placement de l’équipe de PenderFund.

 

Fonds Sélect Pender

En cliquant sur «J’accepte» ci-dessous, vous reconnaissez que les titres de ce Fonds sont offerts exclusivement dans le cadre d’un placement privé aux investisseurs qui se qualifient à titre d’«investisseurs qualifiés» ou qui sont autrement admissibles à faire l’achat de titres conformément aux dispenses des exigences de prospectus et d'inscription des lois sur les valeurs mobilières applicables, et vous acceptez de ne pas transmettre, de ne pas reproduire et de ne pas mettre à la disposition ces informations à une personne autre que vos conseillers professionnels.