October 19, 2020

Commentaire du gestionnaire – David Barr – septembre 2020

Rédigé par David Barr

Chers porteurs de parts,

Ce mois-ci, les marchés ont décidé d’interrompre leur forte hausse entamée depuis les creux du mois de mars. Au mois de septembre, l’indice S&P 500 (CAD) et l’indice composé S&P/TSX étaient en baisse de 1,8 % et de 2,1 %, respectivement. Nos Fonds ont obtenu des résultats légèrement plus intéressants comparativement au marché en général, le Fonds de valeur Pender progressant de 1,1 % et le Fonds d’opportunités à petites capitalisations Pender de 1,2 %[1].

Télécharger le pdf

Somme toute, nos Fonds ont dégagé de bons rendements au cours du trimestre. Le Fonds de valeur Pender et le Fonds d’opportunités à petites capitalisations Pender ont dégagé un rendement total de 12,2 % et de 14,4 % 1, respectivement, tandis que l’indice S&P 500 (CAD), l’indice composé S&P/TSX et l’indice Russell 3000 (CAD) ont progressé de 6,8 %, de 4,7 % et de 7,1 %, respectivement. Nous avons bien l’impression que les petites capitalisations rattrapent finalement le temps perdu par rapport aux grandes capitalisations… mais ne poussons pas trop notre chance!

Mise à jour du portefeuille
Bien qu’il soit vrai que les marchés boursiers ont bien rebondi au cours des derniers mois, nous sommes pleinement conscients de l’éventuelle volatilité qui nous attend. Voilà pourquoi nous avons ajouté à nos Fonds des sociétés d’acquisition à vocation spécifique (SAVS) et des obligations convertibles, à savoir deux outils que nous utilisons en vue d’obtenir de solides rendements redressés en fonction des risques dans nos portefeuilles. Face, nous gagnons. Pile, nous ne perdons pas grand-chose.

Cette stratégie a bien avantagé nos Fonds le mois dernier. Social Capital Hedosophia II (SPAC; IPOB), société inactive (blank check company) dirigée par Chamath Palihapitiya, a contribué positivement au rendement du Fonds de valeur Pender au mois de septembre. Le cours de l’action a monté en flèche lors de l’annonce au mois de septembre que l’entreprise allait fusionner avec Opendoor et cette tendance s’est poursuivie en octobre. Le cours de l’action a clôturé à 26,48 $ le 14 octobre et il se tenait autour de 11 $ avant la nouvelle. Les obligations de exactEarth (XCT) ont fortement avantagé le Fonds d’opportunités à petites capitalisations Pender, le cours de l’action devançant largement le prix d’exercice. Cette entreprise du domaine de la surveillance et du suivi maritime mondial est une pionnière dans l’utilisation d’une nouvelle technologie par satellite qui est en voie d’adoption sur le plan mondial. Ayant récemment réduit et simplifié sa structure des coûts, l’entreprise est en bonne position pour assurer la croissance avec des marges élevées et d’importants revenus récurrents. En outre, l’entreprise profite de sa participation dans Myriota, entreprise privée valant plus de 40 % de la valeur d’entreprise d’exactEarth, supposant que les obligations sont converties. Zillow Group Inc. (« Zillow ») et PAR Technology Corp (« PAR ») ont de nouveau joué en faveur du Fonds de valeur Pender et du Fonds d’opportunités à petites capitalisations Pender, respectivement.

Parmi les titres ayant désavantagé le Fonds, nommons Dye et Durham Ltd. (« DND ») dont le cours a chuté en septembre après avoir atteint un sommet inégalé de 28,68 $, quadruplant ainsi son prix d’introduction en bourse de 7 $. Nous sommes d’avis que l’entreprise demeure sur la bonne voie pour réaliser son plan d’affaires et son titre figure toujours parmi les principaux avoirs du Fonds d’opportunités à petites capitalisations Pender. Cloudera Inc. et Universal Technical Institute Inc. ont également désavantagé le Fonds de valeur Pender et le Fonds d’opportunités à petites capitalisations Pender, respectivement. Nous ne nous préoccupons pas trop de la fluctuation du cours de ces actions car elle ne découle pas d’une mauvaise nouvelle ou d’une évolution négative.

Préparons-nous à gronder…
L’élection présidentielle américaine arrive à grands pas et on nous pose souvent la question de savoir comment nous positionnons nos portefeuilles pour cet événement. Bien que l’élection puisse être un bon sujet de discussion, à l’instar d’autres grands événements macro-économiques, il est très difficile de prédire l’effet qu’elle aura. Ceux qui souhaitent réaliser « la meilleure transaction jamais vue » devront prédire avec exactitude le bon événement ainsi que la bonne transaction. En outre, s’ils souhaitent obtenir des résultats fulgurants, ils devront vraiment se positionner à contre-courant et faire une transaction complètement inattendue. En 2016, les attentes voulaient que Hilary Clinton gagne. Ce n’est pas ce qui s’est produit. Les attentes voulaient que le marché chute si Trump remportait l’élection présidentielle. Encore une fois, ce n’est pas ce qui s’est produit. Pas facile tout ça.

Ce sur quoi nous pouvons nous concentrer, c’est que les marchés n’aiment pas l’incertitude. Et cette fois-ci, l’incertitude est en lien avec l’évolution possible de la situation politique le jour de l’élection ainsi qu’avec l’augmentation de la volatilité à une date quelconque après l’élection. Les marchés n’aiment pas l’incertitude, ils détestent les surprises.

Tout en gardant notre œil sur le long terme, nous préparons nos Fonds pour qu’ils puissent tirer parti de la volatilité, si elle recommençait à sévir. La volatilité nous fait penser au vilain petit canard – à court terme, elle n’est pas bien attrayante, mais à long terme, la beauté d’un fort rendement transforme le vilain petit canard en un cygne bien élégant. 

David Barr, CFA
19 octobre 2020

[1] Catégorie F; PenderFund.

Fonds Sélect Pender

En cliquant sur «J’accepte» ci-dessous, vous reconnaissez que les titres de ce Fonds sont offerts exclusivement dans le cadre d’un placement privé aux investisseurs qui se qualifient à titre d’«investisseurs qualifiés» ou qui sont autrement admissibles à faire l’achat de titres conformément aux dispenses des exigences de prospectus et d'inscription des lois sur les valeurs mobilières applicables, et vous acceptez de ne pas transmettre, de ne pas reproduire et de ne pas mettre à la disposition ces informations à une personne autre que vos conseillers professionnels.