Fonds équilibrés – Commentaire du gestionnaire – Janvier 2022

Rédigé par PenderFund

Chers porteurs et porteuses de parts,

Le Fonds stratégique de croissance et de revenu Pender (FSCRP) a essuyé un revers de 2,3 %1 en janvier, prenant ainsi un temps d’arrêt après une solide année en 2021 où il a dégagé un rendement de 19,2 %. Le Fonds de revenu amélioré Pender (FRAP) a reculé de 2,3 %1 en janvier après avoir décroché un gain de 24,1 % en 2021. Sur des périodes plus longues, le FSCRP a cumulé un taux de rendement de 7,6 % sur cinq ans. Nous avons dû composer avec des conditions plus contraignantes en janvier, suivant le changement de la trame narrative qui a placé les politiques monétaires à l’avant-scène. Les projecteurs étaient sur la Fed suivant la montée des pressions inflationnistes et du besoin d’augmenter les taux d’intérêt. En tant qu’investisseurs ascendants, nous avons activement cherché à repositionner le portefeuille dans des entreprises assorties de données économiques séduisantes à long terme et de prix favorables par rapport aux attentes. Nos avoirs dans les actions et dans les titres à revenu fixe ont passé le fil d’arrivée mensuel en retrait, à l’exception de quelques titres individuels qui ont bien tiré leur épingle du jeu.

Télécharger le pdf

Actions

Nos participations dans les actions d’ARC Resources Ltd. (TSX : ARX), Spartan Delta Corp. (TSX : SDE) et Baidu, Inc. (NGS : BIDU) ont contribué positivement au rendement du portefeuille en janvier. En revanche, nos pondérations dans le Fonds d’opportunités à petites capitalisations Pender (FOPCP) et dans les titres de Brookfield Asset Management Inc. (TSX : BAM) ont lésé la performance du Fonds.

ARC Resources et Spartan Delta, toutes deux du secteur énergétique, ont profité de la hausse du prix du pétrole, qui a par ailleurs décroché de nouveaux sommets sur plusieurs années, pour dégager de solides rendements. ARC Resources s’est bien tirée d’affaire après avoir affiché de bons résultats trimestriels en novembre. L’entreprise a dégagé des flux monétaires libres robustes et, à la suite de son acquisition de Seven Generations Energy Ltd., a profité d’apports positifs qui ont de loin dépassé les niveaux de synergie prévus. Elle a augmenté ses dividendes et annoncé que la majorité de ses flux monétaires libres allaient être remis aux actionnaires, notamment par l’entremise d’un programme de rachats d’actions. Nous estimons qu’il s’agit là d’une allocation attrayante du capital considérant sa valorisation actuelle. Spartan Delta a également divulgué de bons résultats lors de son trimestre précédent et met bien à exécution son intégration des actifs de Velvet Energy Ltd. tout en réalisant des progrès opérationnels sur le plan des nouveaux projets de forage. Selon nous, l’entreprise est bien capitalisée, peu endettée, exploite des actifs de grande qualité et son prix sans coupon demeure attrayant.

Bien que notre participation aux sociétés de ressources reste faible, ces sociétés représentent à nos yeux de bons exemples d’exploitants de grande qualité qui ont su déployer leur capital de façon opportune dans les activités de F&A afin de faire croître leurs affaires respectives.

Baidu, Inc. a aussi bien commencé l’année. Ce redressement emboîte cependant le pas à une année 2021 difficile pour l’entreprise qui a subi les effets néfastes des problèmes de réglementation en Chine, lesquels ont nui à son cours boursier et ralenti les ardeurs des investisseurs. Cette situation a engendré un contexte risque-rendement attrayant pour les données fondamentales de la société, qui elles sont demeurées solides. Baidu, Inc. a continué de faire croître son revenu à un taux environnant les 15 %, profitant de la croissance impressionnante de son segment dans les nuages et d’IA où elle continue d’investir avec empressement. Nous considérons que ses actions sont sous-évaluées à la lumière de la qualité de la franchise et d’un éventuel essaimage de ses activités dans l’IA et la conduite autonome.

Les placements dans les sociétés à petite capitalisation du portefeuille se font par l’entremise du FOPCP, lequel s’est replié en janvier après avoir dégagé un rendement annuel de 26,0 %1 en 2021. La divergence, sur le plan du rendement des petites et des grandes entreprises, s’est manifestée tout au long de la deuxième moitié de 2021 et la récente volatilité de janvier a engendré tout un bassin de bonnes occasions.

Brookfield Asset Management Inc. figurait également parmi les avoirs défaillants du Fonds en janvier. Bien qu’elle ne soit pas à l’abri de la volatilité, l’entreprise a bien performé au cours de la dernière année et à long terme. Notre thèse de placement demeure ainsi absolument intacte. BAM est bien placée selon nous pour profiter de la croissance du côté de la gestion des actifs alternatifs. Elle a par ailleurs toujours fait preuve d’habileté dans le déploiement stratégique du capital à des taux de rendement élevés.

Revenu fixe

Notre participation aux titres à revenu fixe, qui a lieu par l’entremise du Fonds d’obligations de sociétés Pender (FOSP), a quelque peu lésé le Fonds en janvier. En effet, le mois a été la scène de chutes relativement marquées, tant du côté des titres à rendement élevé que ceux de catégorie investissement, tandis que les investisseurs ont pris conscience que la Fed allait bel et bien procéder à un resserrement de sa politique monétaire. Malgré son rendement absolu négatif, le FOSP a quand même bien tenu la route sur une base relative grâce, notamment, à notre pondération dans les obligations de courte durée. Nos participations aux catégories d’actif à coupon variable, comme les prêts à terme et les actions privilégiées à taux révisés, ont également joué en faveur du Fonds.

On notait également quelques zones brillantes dans le bassin des titres à rendement élevé au cours du mois, y compris les billets convertibles de Groupon, Inc. qui ont grimpé de 13 %, portés par une réévaluation importante du portefeuille de placement de l’entreprise Notre position dans les prêts à terme de Royal Caribbean Cruises Ltd., venant à échéance en avril 2022, a également pris de l’avant à l’issue d’un financement de 1 milliard $ complété, rendant le remboursement extrêmement probable. Finalement, les pondérations dans le secteur du pétrole et gaz naturel ont également bien fini le mois, notamment notre position dans les billets garantis, échéant en 2023, de W&T Offshore, Inc. et les obligations convertibles de Surge Energy Inc.

Les portefeuilles des investisseurs en janvier ont vu rouge, sachant que pratiquement tous les indices boursiers et obligataires ont chuté suivant le repositionnement abrupt de la Fed à titre de banque centrale déterminée à combattre l’inflation. Dans le portefeuille du Fonds d’obligations de sociétés Pender, on notait des zones de faiblesse dans les avoirs à plus longue duration, comme les billets de Fairfax Financial Holdings Limited, à 3,95 % venant à échéance en 2031, qui ont perdu plus de trois points pendant le mois. Bien que les minorations ne soient jamais agréables, nous considérons la fluctuation du prix des obligations de grande qualité comme étant simplement un glissement des rendements divulgués, de la période actuelle à une période future. Nous sommes à l’aise avec l’idée que McDonald’s, Fairfax, Pepsi et autres avoirs de grande qualité sont assortis d’un risque de défaut plutôt limité, ce qui veut dire qu’une liquidation sur les marchés aurait probablement pour effet principal de nous faire augmenter nos prévisions sur le plan du rendement entre maintenant et la date d’échéance.

Le FOSP a terminé le mois avec un rendement à l’échéance de 5,4 %, le rendement actuel s’établissant à 4,6 % et la durée moyenne de ses instruments à terme à 3,5 années. Pour obtenir de plus amples détails sur FOSP, consultez la mise à jour mensuelle de janvier ici.

Répartition de l’actif

Le portefeuille a terminé le mois de janvier avec une pondération de 53 % dans des actions sous forme de placements directs, de 7 % dans le FOPCP, de 40 % dans le FOSP et d’environ 0 % en encaisse. Aucun changement majeur n’a eu lieu pendant le mois, occasionnant un positionnement relativement stable.

Perspectives

En contexte de faibles taux d’intérêt, d’une position moins accommodante du côté des banques centrales et de prévisions inflationnistes persistantes, notre positionnement par l’entremise du FOSP était devenu plus prudent au seuil de la nouvelle année. La tendance s’est poursuivie en janvier et, au vu de la volatilité qui a sévi au cours du mois, nous avons profité de l’occasion pour renchérir sur certaines de nos positions en portefeuille qui étaient assorties de saines liquidités et de données sous-jacentes sur le crédit de qualité. Le bassin des occasions évoluant sans cesse, nous avons continué à ajouter des titres de crédit de grande qualité au portefeuille — stratégie que nous trouvons prudente tandis que nous attendons patiemment que de bonnes occasions se présentent pour augmenter notre exposition au risque.

Dans nos placements en actions, nous repérons de bons placements auprès d’entreprises aux évaluations intéressantes qui, selon nous, représentent de bons avoirs à long terme malgré la volatilité à court terme. Comme ce sont les entreprises à mégacapitalisation qui dominent le marché, nous estimons que le terrain est fertile pour trouver de plus petites sociétés qui ont encaissé une part disproportionnée des coups. Devant ce vaste territoire de possibilités, nous avons repositionné le portefeuille dans des entreprises bien évaluées qui, selon nous, ont amplement d’espace pour assurer une composition saine de leurs rendements à l’avenir.

L’équipe de placement Pender
22 février 2022

1 Tous les rendements signalés sont ceux des parts de catégorie F du Fonds. D’autres catégories de parts sont offertes. Celles-ci pourraient présenter des frais et des rendements différents.

Fonds Sélect Pender

En cliquant sur «J’accepte» ci-dessous, vous reconnaissez que les titres de ce Fonds sont offerts exclusivement dans le cadre d’un placement privé aux investisseurs qui se qualifient à titre d’«investisseurs qualifiés» ou qui sont autrement admissibles à faire l’achat de titres conformément aux dispenses des exigences de prospectus et d'inscription des lois sur les valeurs mobilières applicables, et vous acceptez de ne pas transmettre, de ne pas reproduire et de ne pas mettre à la disposition ces informations à une personne autre que vos conseillers professionnels.